Coupe d’Europe : Toulon écrase les Anglais de Sale

Le RC Toulon a écrasé les Anglais de Sale (62-0), dimanche, au stade Mayol, lors de la 4e journée de Coupe d’Europe. Les hommes de Bernard Laporte, qui s’étaient déjà imposé à Sale (17-6), il y a une semaine, ont réalisé un véritable festival offensif en marquant pas moins de neuf essais.

Les essais ont été inscrits par Orioli (31e), Michalak (37e), Van Niekerk (46e, 67e), Kubriashvili (51e), S. Armitage (58e), D. Armitage (62e), Wulf (76e) et Smith (80e). Auteur d’un match plein, l’international français Frédéric Michalak a en outre réussi sept transformations et une pénalité.

Avec ce quatrième succès en autant de matches, les coéquipiers de Frédéric Michalak ont fait un grand pas vers les quarts de finales. Le club toulonnais signe sa plus grosse victoire de la saison et fait toujours partie des favoris pour finir dans les quatre meilleurs premiers de poule et ainsi recevoir en quarts de finale. Le RCT posède désormais 5 points d’avance sur son dauphin, Montpellier.

Montpellier conserve en effet la deuxième place du groupe après sa victoire, la veille, avec le bonus offensif face aux Cardiff Blues (34-21), au stade Yves-du-Manoir, et garde ainsi un espoir de qualification pour les quarts de finale.  les Anglais de Sale qu’il a déjà battus (17-6) il y a une semaine en Angleterre.

Castres, qui s’est imposé de justesse, dimanche face à Glasgow (10-8), préserve aussi ses chances de qualification pour les quarts de finale en visant une des meilleures deuxièmes places dans un groupe dominé par les Irlandais de l’Ulster.

EXPLOIT DE CLERMONT

Samedi, les Clermontois avaient aussi réalisé une grosse performance en s’imposant sur la pelouse des champions d’Europe en titre. Les Français ont battu, à Dublin, les Irlandais du Leinster (28-21), triple vainqueur de la Coupe d’Europe (2009, 2011, 2012).

L’international français Wesley Fofana a inscrit le seul essai des Clermontois alors que le demi de mêlée Morgan Parra a multiplié les pénalités.

« Tout le groupe est content. Depuis le temps qu’on perdait ici, ça fait plaisir. Ladéfense et le fait de pouvoir tenir le ballon pour les mettre à la faute ont fait la différence « , a réagi le buteur clermontois après la rencontre.

Grâce à ce quatrième succès en autant de matches, les Clermontois confortent leur première place en tête de leur poule et compte désormais huit points d’avance sur leur adversaire du jour et ont déjà un pied en quart de  finale de la compétition.

Les Irlandais devront, eux, cravacher pour espérer décrocher une place de meilleur deuxième et ne pas subir l’humiliation d’une sortie prématurée, en rendant une copie parfaite face à Llanelli puis Exeter. Ces deux équipes se sont affrontées samedi, au profit des Anglais, vainqueurs (30-20) sur leur terrain.

FAUX-PAS DU STADE TOULOUSAIN

La 4e journée a aussi été marquée par le faux-pas du Stade toulousain sur le terrain des Ospreys (17-6), à Swansea,  au Pays de Galles. Les hommes de Guy Novès, brouillons et en panne totale d’inspiration, n’ont même pas décroché le bonus défensif face à une équipe galloise valeureuse et dynamitée par sa charnière Fotuali’i-Biggar.

Les Toulousains (13 points) cèdent du coup la tête de la poule 2 à Leicester (14 points), qui l’a emporté sur le fil à Trévise (14-13). La « finale » de la poule lors de la dernière journée (18-20 janvier) en Angleterre entre les Tigers et les Rouge et Noir s’annonce explosive. Auparavant, il faudra aux Stadistes engranger un maximum de points contre Trévise, un vrai défi au vu des performances très honorables des Italiens.

Source : Le Monde Sports

Publicités

3 réflexions au sujet de « Coupe d’Europe : Toulon écrase les Anglais de Sale »

  1. Du grand tout le monde pour cette journée 4 de HCUP à part Toulouse qui sont passés à côté alors qu’ils étaient prévenus. C’est rageant, mais bon on est tellement habitué à ce qu’il gagnent tout le temps que perdre une fois nous parait une catastrophe. Espérons que cela ne se renouvelle pas trop.

  2. Ce qui est regrettable pour Toulouse, c’est qu’ils sont revenus sans le point de bonus défensif qu’ils auraient pu aller chercher sur la dernière action. Malheureusement pour eux, ils devront probablement aller batailler pour obtenir une qualification en quart-de-finale, probablement à l’extérieur.

  3. Toulouse nous habitue depuis 2 saisons à toujours balbutier son rugby lors des phases de poule. Face à Gloucester en 2010, Harlequins en 2011 et maintenant Ospreys en 2012. Ils ont toujours un match complètement en-dedans, qui les empêche d’avoir un parcours qualificatif serein et qui les oblige à jouer leur quart à l’extérieur.
    Sinon, je dois dire que je suis extrêmement impressionné par Toulon et Clermont. Bravo à eux!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s