Clermont qui rit, Clermont qui pleure

Les Auvergnats archi-dominateurs en Coupe d’Europe sont tombés sur plus forts qu’eux en championnat. Les Catalans réalisent une belle performance en battant à la régulière leurs anciens rivaux auvergnats. Toulouse en profite pour récupérer l’une des deux premières places qualificatives pour les demi-finales. 

Perpignan – Clermont : 26-19
Les Catalans réussissent la belle performance de la soirée en s’imposant à domicile contre le deuxième du championnat. Auteur pourtant de solides quarante premières minutes, l’ASM a subi en fin de match encaissant deux pénalités de Hook (20-19 puis 23-19) avant qu’un drop de Mélé dans les dernières minutes ne viennent donner la victoire à l’USAP. Ce résultat permet à Perpignan de se relancer au classement tandis que Clermont cède sa deuxième place à Toulouse.

Stade Français – Grenoble : 35-6
Cette fois-ci, il ne se sont pas loupés. Pour sa quatrième opposition face aux Grenoblois, les Franciliens ont fait régner leur loi à Charléty même si tout n’a pas été simple. Bousculés en début de match, les Parisiens se sont retrouvés menés (0-6) après deux pénalités de Pélissié. La suite n’est qu’une démonstration de l’envie parisienne qui a inscrit quatre essais, deux par période, Dupuy s’occupant de valider les transformations (3/4) et pénalités pour son équipe. Avec le point du bonus offensif en poche, le Stade Français garde ses rêves de demi-finale intacts.

Toulon – Mont-de-Marsan : 15-9
Restant sur deux revers successifs contre le Racing en Top 14 et Montpellier en H Cup, les hommes de Bernard Laporte se devaient d’assurer, au moins, le bonus offensif face à la lanterne rouge chez eux à Mayol. Peine perdue ! Le RCT s’est vu offrir une très belle opposition de la part de Mont-de-Marsan qui a empoché un bonus défensif mérité au prix d’une énorme défense durant tout le match. Masoe et Palisson ont tous les deux inscrit un essai en première période mais cette victoire n’a de rassurant que le nom.

Bordeaux-Bègles – Racing : 15-22
L’absence des leaders Szarzewski et Estebanez, suspendus, n’a pas tant gêné que cela les Franciliens en Gironde où ils ont réussi à s’imposer pour empocher leur troisième victoire de rang. Malgré une première période maladroite qui a vu Bordeaux mener rapidement 6-0 grâce à deux pénalités de Lopez dans les dix premières minutes, le Racing a su faire respecter son rang de favori grâce à notamment un essai de Dumoulin à la 57eme minute. Il faudra bien plus que ça pour les Bordelais dans leur mission maintien, même si les bases de l’espoir sont posées.

Agen – Montpellier : 9-13
Être en infériorité pour mieux dominer. C’est la leçon du soir offerte par Agen ! Réduit à 14 après l’expulsion contestée de Seymour pour une charge aérienne sur Trinh-Duc (22e), les Agenais ont su résister face aux Montpelliérains, incapables de tirer parti de leur avantage numérique. Les trois pénalités de Barnard ont eu le don de garder la tête du SUA hors de l’eau mais ce sont bien les Héraultais qui repartent vainqueurs pour rester au contact du haut du tableau. Du côté de l’Atlantique, l’obtention du bonus défensif paraît être une bien maigre consolation alors que l’équipe reste aux portes de la Pro D2.

Toulouse – Biarritz : 19-14
Toulouse a clôturé la journée par une victoire à l’arraché car Biarritz a bien failli mettre un terme à la série de 38 victoires à domicile des Rouge et Noir. Alors qu’ils menaient 16-8, les partenaires de Vincent Clerc, qui est sorti sur blessure, ont vu les Biarrots revenir petit à petit (16-11 puis 16-14). Finalement, le Stade Toulousain a tenu son maigre avantage (19-14) et reprend la deuxième place au classement à Clermont. Mais la prestation ne devrait pas rassurer Guy Novès, le manager toulousain, puisque les Biarrots n’ont pas été loin d’inscrire trois essais en seconde période.

Source : www.rugby365.fr

3 réflexions au sujet de « Clermont qui rit, Clermont qui pleure »

  1. Les 2 clubs parisiens semblent revivre, Perpignan aussi toujours très solide à domicile.
    Biarritz aurait pu l’emporter à Toulouse sans qu’il y ait à redire. Coriaces ces basques même si pas géniaux.
    Castres, Toulouse et Toulon sont un peu dans le dur.
    Montpellier et Clermont m’ont semblé fatigués par la H-Cup.
    Les internationaux semblent crevés, pas forcément un bon signe avant le Tournoi…

  2. Oui, mais j’imagine qu’on est un peu tous dans la même situation. Irlandais et Gallois ont peut-être moins joué, mais ont aussi un réservoir plus petit de bons joueurs internationaux. Je suis inquiet car on a eu une série de blessure. Je crois que j’en compte 4 depuis que la liste des 33 a été annoncée.

  3. C’est pas la série de blessés qui m’inquiète. C’est que des mecs qui étaient énormes en novembre me semblent vraiment fatigués maintenant. Je pense à Forestier, Suta, Nyanga notamment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s