Une bourde présidentielle !

Vous le savez ce blogue traite du rugby, pas de politique. Ce blogue n’est ni de droite, ni de gauche, ni centriste, ni altermondialiste ni frontiste. Comment toutefois ne pas sortir un carton rouge au Président de la République qui vient, une nouvelle fois, de faire une énorme gaffe ?

Depuis toujours le Président de la République a un devoir de réserve, il ne se prononce pas sur ses préférences sportives entre deux clubs hexagonaux. Cela semble logique puisqu’il est le Président de tous les Français. Cette logique semble cependant échapper à François Hollande qui lui s’est prononcé clairement pour la victoire des Castrais lors de son passage dans la sous-préfecture tarnaise. « A qui vais-je remettre la coupe ? » (Il s’agit en fait d’un bouclier monsieur le Président) « A l’un d’entre vous j’espère ! ».

On sait naturellement que Jacques Chirac était proche du CA Brive-Corrèze que Nicolas Sarkozy, grand fan de cyclisme, n’aimait pas trop le rugby. Néanmoins, tous les Présidents avaient jusqu’à présent respecté ce devoir de réserve. Tous sauf, François Hollande, qui a visiblement du mal à assumer son costume de chef de l’Etat et qui en moins d’une minute commet trois gaffes : « On se voit vendredi ? […] A qui vais-je remettre la coupe […] à l’un d’entre-vous j’espère ». Cela fait un peu beaucoup pour une personne chargée de diriger la cinquième puissance mondiale !

Cette gaffe a légitimement provoqué la colère du président Mourad Boudjellal indigné devant ce manque total de respect. « Prendre parti envers un club ou l’autre ne fait pas partie des valeurs de la République (…) Il a choisi son camp. Espérons que ça n’influencera pas l’arbitrage. Et maintenant je vais me battre contre ça », a déclaré jeudi soir un Mourad Boudjellal « vexé et presque blessé » à Var-matin.

Il se dit du côté du Var que les champions d’Europe pourraient refuser de serrer la main au Président. Ce serait je pense une mauvaise idée. Parce que François Hollande, qu’on l’aime ou non, est l’élu du peuple. Si lui, en indiquant sa préférence pour le CO, n’a pas fait preuve de respect envers la fonction qu’il était censé incarner, il appartient à chacun d’entre-nous de respecter celui qui occupe la fonction la plus prestigieuse de notre République ! 

Mister Rugby

4 réflexions au sujet de « Une bourde présidentielle ! »

  1. Moi je vois surtout un Président qui veut faire des blagues (la conversation) et donc qui dit ça comme ça. On voit bien qu’il n’y connait rien et il aurait dit exactement la même chose s’il avait été à Toulon.
    Je pense que dire qu’il soutient Castres c’est tiré par les cheveux et c’est pourquoi je trouve que M Boudjellal s’est engouffré dans la polémique encore une fois pour faire parler les médias.
    C’est évident qu’il aurait fait la même bourde s’il avait été à Toulon et on aurait aussi été en droit de lui reprocher son impartialité. Mais comme on voit bien qu’il est paumé, qu’il a lâché ça comme ça sans réfléchir et on sait très bien qu’il sera au Stade de France pour se faire voir. Donc niveau impartialité je pense que dans sa tête il l’est totalement. Seulement il a voulu faire des blagues et il a fait une bourde. Donc y’a pas de quoi prendre cette déclaration au sérieux.

  2. Le Président a présenté ses excuses à Mourad Boudjellal et aux Toulonnais, donc le débat est clos.

  3. C’est une façon de conclure. Je ne cherche pas à en débattre (je m’en fous en fait) mais y’a d’autres façons de répondre à un commentaire. D’autant lorsque c’est l’auteur de l’article qui y répond, lui qui apprécie généralement la participation de ses lecteurs. Dans ce cas je ne vois pas l’intérêt d’avoir écrit un article polémique pour si peu …

  4. Mais je ne cherche pas à remettre en cause la politique globale du Président de la République. Ce n’est certainement pas l’objet de ce blogue. Certains l’ont mal pris. J’ai boulu souligné une boulette du Président qui était en rapport avec notre sport. Je trouve que ça fait beaucoup de gaffe. Effectivement, il n’y connait peut-être pas grand chose, mais il n’est pas obligé de jouer les connaisseurs.

    Je dis que le débat est clos pour deux raisons :
    – Premièrement, j’ai lu que le Président a pris le temps d’appeler Mourad Boudjellal pour présenter ses excuses et expliquer qu’il s’agissait d’une plaisanterie.

    -Deuxièmement, on a eu une superbe finale, les potins d’avants matchs n’intéressent plus personne. Mieux vaut parler du match d’hier je pense…

    Les lecteurs et a fortiori les posteurs seront toujours les bienvenus sur ce blogue. Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire en disant que le « débat est clos ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s