Grand succès populaire du rugby à XIII à Toulouse !

La saison de XV étant terminée dans l’hémisphère nord, l’occasion pour moi de vous parler un peu de l’autre code : celui du rugby à XIII. Les Dragons Catalans, seule équipe française engagée en Super Ligue appuie la candidature toulousaine pour rejoindre la compétition phare européenne. Pour l’occasion, les Perpignanais ont délocalisé un match dans la ville rose face à Hull Kingston Rover. 

Les Catalans qui se plaignent de ne pas être traités à la même enseigne par le corps arbitral que les formations anglaises auront malheureusement du grain à moudre après ce match de Super Ligue délocalisé au stade Ernest Wallon de Toulouse. Comment dominer outrageusement et perdre un match ? Demandez aux Dragons, ils ont la recette ! D’abord en vendangeant certaines situations, en oubliant de jouer des deux contre un d’école comme ce fut le cas à deux ou trois reprises juste devant la ligne d’essai de l’adversaire du jour, le Hull Kingston Rovers RFC. Que dire encore de cette décision de Morgan Escaré qui en s’échappant avait fait le plus dur, choisi de rentrer sa course avant de se faire rattraper in extremis par le dernier défenseur des Rovers ? A cela, il fallait ajouter toute une série de fautes du corps arbitral et des juges vidéo qui ont refusé pas moins de trois essais aux Dragons dont deux au moins étaient complètement valables tandis qu’ils accordèrent un essai complètement fantaisiste d’Eden entaché par une faute de main énorme de Robins  laquelle fut ignorée superbement par le juge vidéo. Enfin, ajoutez à cela le manque de réussite au pied de Thomas Bosc qui contrastait avec la réussite de Mickael Dobson dans le même exercice et vous avez la clé pour perdre une occasion unique d’accrocher le carré d’as de cette Super Ligue. Une dernière échappée de Frédéric Vaccari nous a fait croire au sauvetage de la dernière minute mais il n’en fut rien.

Les Catalans pointent désormais à la cinquième place derrière Wigan, Huddersfield, Warrington et Leeds, juste devant les deux clubs de Hull, respectivement sixième et septième.

Les quinzistes curieux, comme moi, venus voir à quoi ressemblait une rencontre de Super Ligue de rugby à XIII ont dû se dire que finalement le XV de France aurait pu remporter un match face aux All Blacks, sur un malentendu énorme comme celui auquel ils venaient d’assister. Néanmoins ceux-ci, auront passé une excellente après-midi, devant un match au multiple rebondissements au cours duquel pas moins de sept essais ont été inscrits. Le local de l’étape, Kevin Larroyer, enfant des Minimes formé au TO XIII a même marqué un essai.

Toulouse 2015 ? 

L’opération séduction lancée conjointement par les dirigeants catalans et le président de la FFR13, le Toulousain Carlos Zalduendo, qui ont à cœur d’appuyer la candidature toulousaine d’accueillir une franchise de Super Ligue sur le socle du TO XIII dès 2015 auront probablement marqué des points précieux. Le match, retransmis sur BeIn Sport, aura été une grande fête populaire du rugby à XIII. Pas moins de 15 000 spectateurs ont assisté au match dans une ambiance survoltée.

3 réflexions au sujet de « Grand succès populaire du rugby à XIII à Toulouse ! »

  1. Peut-être qu’un jour les deux sports finiront par fusionner, ils ne se sont jamais autant ressemblés. La première nation avantagée par cette fusion serait bien sûr l’Australie. Les australiens disposeraient immédiatement de 700 000 licenciés ! Plutôt pas mal pour un pays qui n’a pas encore atteint la barre des 23 millions d’habitants.

  2. C’est vrai que les deux sports se ressemblent. J’ai ma préférence pour le 15, mais je dois reconnaitre que le XIII dispose de formidables athlètes, capables de jouer aussi bien en défense qu’en attaque. Si une telle fusion venait à voir le jour l’Australie mais aussi la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre et peut-être le Pays-de-Galles aurait beaucoup a y gagner. La France, l’Afrique du Sud, l’Argentine et l’Irlande deviendrait des nations de seconds rangs. Le Championnat d’Angleterre qui regrouperait 20 équipes du sud et du nord du pays deviendrait probablement le championnat le plus attractif du monde avec des clubs comme Wigan, Leeds, Leicester ou les Sarracens. Perpignan récupérerait sa suprématie en France et pourrait s’appuyer sur un budget de 30 millions d’euros et un réservoir de joueurs exceptionnel en France. Mais on en est pas encore là.

  3. Il y a trop de haine entre les 2 codes pour voir une fusion possible. Ils ne se sont jamais aimés et ne s’aimeront jamais. Par contre, on verra sûrement de plus en plus de treizistes basculer à quinze, car un bon treiziste fait un excellent quinziste. Si Benji Marhsall passait à XV, il serait probablement le meilleur joueur du monde!!
    J’aime bien le XIII, mais je ne regarde que le championnat australien et un peu les Dragons catalans. Je trouve que ce sport au niveau international n’a pas de sens, tellement l’Australie domine. La Nouvelle-Zélande est un peu derrière, l’Angleterre pas mal derrière, et les autres sont des faire-valoir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s