Coup de projecteur sur…Esprit de la Règle

Esprit de la Règle, non ce n’est pas le nom de la dernière série policière US sur TF1. Il s’agit d’un blogue écrit par des arbitres de rugby avec un slogan : des règles, un esprit, des arbitres. Passionnant ! Captivant ! Croustillant !

En parcourant les pages WordPress, j’ai découvert ce blogue écrit par des arbitres ! Je trouve la démarche très intéressante et vraiment dans l’esprit du jeu. Esprit de la Règle est donc écrit par les vrais amoureux de ce sport, ceux qui par amour pour le rugby sont prêts à se faire insulter tous les dimanches, ceux qui, d’une part, connaissent la règle mieux que quiconque et qui, d’autre part, sont les garants de l’« Esprit de la Règle ».

Au programme, les prestations de certains arbitres décortiquées, un retour sur -non seulement- les règles de ce jeu les plus obscurs pour le néophyte (exemple : le jeu au sol) , mais aussi sur l’application de ces règles, sur la jurisprudence, sur l’évolution de l’application à travers les compétitions, bref sur l’Esprit de la Règle, des arrêts en image sur des phases de jeu du Top 14 qui ont créé des polémiques. Mais aussi, et c’est plus surprenant,  une vraie critique sur le corps arbitrale français, une critique dépassionnée, faites par de vrais spécialistes du sifflet ! Enfin, vous y trouverez également une interview de l’arbitre international Steve Walsh qui donne quelques tuyaux au nouveaux arbitres !

Bref, je ne saurais que  recommander ce blogue à tous les passionnés !

Un triste spectacle propulse le CO vers la demie !

Thierry Lacrampe, l’un des hommes fort hier côté castrais (Photo : Rugbyrama.fr)

Le CO élimine Montpellier sur le score de 31 à 15

Le CO s’est vengé de son humiliante défaite de l’année dernière face à ce même Montpellier-Hérault Rugby. Au vu de leur parcours en saison régulière et de leur constance dans le championnat depuis quelques années déjà, il n’est pas surprenant de retrouver les Tarnais à ce niveau de la compétition. J’annonce que les voisins toulousains devraient grandement se méfier des Castrais : leur jeu est solide, notamment devant, et face à des Hauts-Garonnais grandissimes favoris les joueurs bleu et blanc n’auront absolument rien à perdre. Les joueurs de Montpellier, eux, sont complètement passés à côté de leur match : dominés en mêlée fermée, ridiculisés en touches, fautes de munitions les Héraultais n’auront jamais pu déployer leur jeu. Ce match est à mettre aux oubliettes, et au plus vite !

Un triste spectacle !

La qualité du jeu proposé fut d’une rare médiocrité, dans la parfaite continuité de la finale du Challenge européen entre le BO et le RC Toulonnais. Quand on compare le niveau de jeu des clubs français avec celui entrevu lors des phases finales de la Coupe d’Europe, et a fortiori avec ce peut proposer le Super Rugby, on a franchement de quoi s’inquiéter pour le rugby hexagonal. Espérons que le match entre Toulonnais et Racingmen sera d’un meilleur cru. Je n’ai pas pour habitude d’accabler le corps arbitral tant sa tâche est difficile, mais reconnaissons aussi que l’arbitrage hier n’était pas à la hauteur. Monsieur Péchambert a eu la gâchette un peu trop facile hier soir à Ernest Wallon, que ce soit envers les Castrais ou envers les Montpelliérains. Probablement que M. Péchambert avait souhaité se montrer très sévère et donner un signe fort aux clubs dès le premier match des phases finales. Mais reconnaissons que ce fut le grand n’importe quoi. Carton jaune très discutable sur Lacrampe, Quelques minutes plus tard, ce même Lacrampe vient se jeter dans les bras de De Marco, carton jaune pour le seconde ligne héraultais. Enfin, carton rouge complètement imaginaire sur Tekori pour un placage à retardement qui n’en est pas un. Je ne parle pas ici des nombreux arrêts de jeu, et de ces satanées interruptions à cause de ce diable de micro arbitral qui ne fonctionnait pas ! Remboursez !

Des assureurs qui dénaturent notre sport

C’est une mauvaise habitude prise par le rugby de sanctionner d’un carton tous les gestes faussement dangereux, le cas d’école Warburton n’a forcément rien arrangé. Ces messieurs de l’IRB, sont complètement soumis aux bons vouloirs d’assureurs tels que AXA, GMF ou AVIVA qui refusent de prendre le moindre risque. Comme par hasard, ces grands groupes d’assurances sont les principaux parraineurs du rugby pro, comme pour vouloir mieux le contrôler de l’intérieur. Alors si la Ligue se demande pourquoi le match de phase finale hier s’est disputé dans une coquille à moitié vide, elle a ici un élément de réponse. Le prix des places est en totale inadéquation avec la qualité du spectacle proposé par le Top 14 cette année. Voilà pourquoi cette rencontre entre Castrais et Montpellierain n’a pas su drainer le public toulousain pourtant grand amateur de rugby.

Si le rugby continue dans cette politique du risque zéro on ira voir du rugby à XIII.

Mister Rugby

Les vidéos accablent Monsieur Joubert … les stats donnent une autre vision des faits

La vidéo des 24 actions litigieuses présentées sur Rugbynistère.fr

Je vous fais suivre une analyse détaillée, chiffrée et argumentée de Joa33, un fidèle lecteur -et commentateur- du blogue de Mister Rugby. Cette analyse est une réponse aux nombreuses vidéos qui circulent un peu partout sur Internet depuis lundi, qui incriminent toutes plus ou moins monsieur Joubert. La conclusion de cette analyse, parfois un peu complexe mais très bien faite, basée sur l’enquête du Rugbynistère  concernant 24 actions litigieuses du match, est que Monsieur Joubert est un vrai arbitre de l’hémisphère sud, libérale mais certainement pas malhonnête ! 

Les vidéos accablent Monsieur Joubert … les stats donnent une autre vision des faits.

Par notre Correspondant Joa33

D’après l’excellent article du Rugbynistere…http://www.lerugbynistere.fr/videos/vis-ma-vie-de-craig-joubert-dans-ton-fauteuil.php

24 actions sont passées au crible. Sur chacune des actions la décision arbitrale a été soumise à un collège d’arbitre (17 français et étrangers) mais aussi aux internautes (des amateurs de rugby) et comparée à la prestation de M. Joubert.

Voici ce que donne la matrice des résultats :

Pour y voir plus clair, mettons en place une analyse factorielle des correspondances, pour faire simple et vulgariser on dira que cette analyse permet de représenter graphiquement les dépendances entre 2 variables et de voir en un simple coup d’œil s’il existe des relations évidentes entre deux faits (plus la distance sera importante, moins la dépendance sera probante).

Ramené à nos moutons, plus l’un des « publics» se trouve proche de l’unes des « décisions favorables à », plus cela signifie que par rapport à l’ensemble, les décisions de ce public ont surtout été en faveurs de ce groupe. Au contraire plus il en sera éloigné, moins les décisions auront été favorables au groupe par rapport à l’ensemble.

Voici la représentation graphique :

Commentaire :

–          Le public des Internautes est partagé entre l’envie de « laisser jouer » et surtout de donner des pénalités favorables aux Bleus. En revanche si un internaute avait dû arbitrer ce match il aurait outrageusement défavoriser les pauvres blacks.

–          Le collège d’arbitres lui est relativement loin d’être favorable aux bleus. Il n’aime pas trop laisser le jeu se dérouler, mais surtout il aurait donné un nombre important de pénalités pour les blacks : 37% des situations analysés dans la vidéo auraient dû déboucher sur un ballon rendu aux blacks (pénalités ou mêlées)

–          Et le bon Monsieur Joubert me direz-vous ? … Et bien oui, M. Joubert clairement n’a pas arbitré en faveur des bleus … il a laissé passer quelques pénalités qu’il aurait dû siffler. Mais cependant M. Joubert n’ a pas été particulièrement plus favorable aux blacks : Il ne leur a pas donné toutes les pénalités qu’ils auraient dû avoir. 

Conclusion : En fait M. Joubert se présente surtout comme un apôtre du jeu ouvert et du moindre interventionnisme de l’arbitre dans le déroulement du jeu … s’il aurait certainement dû accorder 4,5 pénalités en plus aux bleus … il aurait également dû en accorder 3,4 au blacks. Attention les pénalités qu’il aurait dû accorder aux 2 partis n’étaient pas toutes en position de tir … bref, M. Joubert a clairement le sifflé léger … mais les stats montrent qu’il n’a pas volontairement avantager une équipe plus qu’une autre.

Débats clos ?