Hong-Kong les Fidjiens dans leur jardin !

Les Blacks auront beau montrer leur muscles, ce sont bien les Fidjiens qui remportent la reine des étapes de ce circuit mondial

Les Îles Fidji ont remporté ce dimanche la sixième étape des séries mondiales de rugby à 7 en battant leurs voisins néo-zélandais en finale sur le score de 35 à 28 et après avoir vaincu Argentins (26-7) et Anglais  (14-7) respectivement en quart et demi-finale. Cependant les Kiwis mènent toujours les séries mondiales avec 111 points et deux petites longueurs d’avance sur les vainqueurs du tournoi de Hong-Kong. Quant aux Bleus, après des débuts prometteurs lors des premières manches des séries mondiales ils ont une nouvelle fois raté le coche en perdant contre l’Australie (31-10), les Fidji (26-12) et l’Ecosse (14-12).

La prochaine étape aura lieu au Japon le week-end prochain.

Mister Rugby

Résumé deuxième journée

Résumé première journée

La fièvre jaune déferle sur Hong Kong !

Les Wallabies célèbrent leur victoire sur leurs rivaux Néo-Zélandais

 

C’est dans une coquille du Hong Kong Stadium à moitié vide que se déroulait la troisième rencontre entre All Blacks et Wallabies pour la Bledisloe Cup. La Mecque du rugby à 7, n’est ni Twickenham ni l’Eden Park d’Auckland, mais c’est avec ce type d’initiative que le rugby pourra devenir un sport à dimension mondiale, comme le sont le foot ou le basket aujourd’hui. Les Wallabies étaient sur une série de dix matchs sans victoire face à leurs cousins kiwis. En 18 rencontres entre les deux nations de l’Océanie qui eurent lieu ces cinq dernières années, les Wallabies n’en remportèrent que deux. Après les échecs cet été (ou plutôt cet hivers australe) à Christchurch, Sydney et Melbourne peu étaient ceux qui aurait misé un dollars sur une victoire australienne à Hong Kong. Pourtant les spécialistes et les amateurs de beau jeu ont souligné la qualité des prestations aussies, la fraicheur de leur jeune génération et l’ambition de leurs actions offensives. Alors qu’on ne voyait guère qui pouvait rivaliser avec les All Blacks à un an de la Coupe du Monde, ce succès, obtenu sur le fil grâce à un superbe essai de James O’Connor dans les arrêts de jeu, relance tout.

Quant aux néo-zélandais, auteurs d’une bonne prestation, pourront toujours se consoler avec ce succès en Bledisloe Cup, la huitième consécutive.

Certains railleront devant le peu de succès du rugby en terre chinoise, pour votre gouverne sachez que le succès des Wallabies sur les terribles All Blacks a été l’un des dix sujets les plus traité sur le réseau social Twitter aujourd’hui, tous pays et tous thèmes confondus !