Top 14 : Clermont s’en sort bien

 

L’équipe de l’ASM Clermont-Auvergne qui s’est présentée ce vendredi au Stade André Moga de Bègles n’avait pas grand chose à voir avec celle qui avait battu le Leinster une semaine plus tôt. Seul Julien Bardy a été conservé dans le 15 de départ, ce qui donne une idée de la richesse de l’effectif jaunard. Le match entre Bordelais et Clermontois fut beaucoup plus équilibré que prévu. Alors qu’on pensait après le premier essai du centre all black Alex King (50ème) que les Clermontois allaient enfoncer le clou en deuxième mi-temps avec l’entrée de joueurs comme Hines, James, Floch ou Chaume, ce sont les Bordelais qui passèrent à la vitesse supérieure, inscrivant coup sur coup deux essais de Madaule (57ème) en bout de ligne bien servi au pied par Camille Lopez et de Avei (61ème) qui vient inscrire un essai tout en puissance plein axe. Finalement avec deux essais inscrits contre un seul pour leurs adversaires du jour, les Bordelais pourront longtemps regretter le manque de réalisme car ils ont largement occupés le terrain adverses, notamment grâce à un Camille Lopez qui nous a proposé une prestation cinq étoiles hier soir. Le jeune ouvreur bordelais alterna son jeu à merveille, il nous a montré tout son registre de coups de pieds parfaitement réussis : jeu long en coin, lobant le dernier défenseur, petit coup de pied au raz, petit pont, chandelle offensive, passe au pied pour l’ailier qui fit mouche par deux fois, si bien que longtemps les Jaunards qui avaient le tournis ne savaient plus où regarder. Il risque de manquer cruellement aux Bordeaux et blanc, en revanche les Perpignanais qui ont vu sa prestation hier soir ont dû se frotter les mains. La différence se fera dans le money time, notamment dans le secteur de la mêlée avec l’arrivée à droite de Chaume. La mêlée clermontoise surpuissante mis à mal à plusieurs moments clés sa vis-à-vis bordelaise.

Les Clermontois repartent de la banlieue bordelaise avec 4 points importants qui leur permet de garder cette troisième place au classement, en revanche leurs adversaires auront du mal à se contenter du point de bonus défensif qui ne les éloigne guère de la zone rouge de relégation.

Mister Rugby

Publicités