Coupe d’Europe : La gratin pour Castres !

L’ERC a procédé cet après-midi au tirage au sort de la prochaine Coupe d’Europe dont la finale aura lieu au Stade de France. Les clubs français seront donc les clubs à abattre. Castres, qui n’a joué qu’une seule fois les phases finales de la Coupe Heineken, hérite d’une poule à la hauteur de son nouveau statut !

 

Poule 1

Castres aura fort à faire dans cette poule 1. Les Tarnais retrouvent les Northampton Saints, vice champion de l’Angleterre et vainqueur de l’édition 2000 de la compétition continentale. L’affrontement entre le champion de France et les triple champions d’Europe du Leinster, récent vainqueurs du Challenge européen, vaudra son pesant d’or. Les Gallois des Ospreys complètent cette Poule 1.

Poule 2

Toulon aura une poule a priori plus abordable, ils croiseront sur leur chemin leurs bourreaux de la finale de Challenge européen 2010 les Cardiff Blues. Les Glasgow Warriors et les Chiefs d’Exeter tenteront de sortir de réaliser l’exploit face au nouveau Champion d’Europe.

Poule 3

Toulouse semble se diriger vers un mano a mano avec les Saracens de Londres. Les Zèbres, bons derniers du Pro12 (ex-ligue celte) et la province irlandaise du Connacht arbitreront ce duel entre Londoniens et Haut-Garonnais.

Poule 4

Clermont et le Racing ont l’habitude de se retrouver en Coupe d’Europe, ce sera encore le cas la saison prochaine. Les deux clubs français héritent d’une poule particulièrement alléchante avec les Harlequins de Londres et la franchise galloise des Scarlets.

Poule 5

Montpellier, auteur d’un recrutement quatre étoiles, aura également le droit à de belles confrontations. Les Héraultais retrouveront les Leicester Tigers, champion d’Angleterre, la province irlandaise de l’Ulster. Les Italiens du Benetton Trévise tenteront, comme ils en ont l’habitude, de déjouer les pronostiques.

Poule 6

Perpignan voit se profiler deux belles affiches face aux irlandais du Munster, double champion d’Europe, Edimbourg et Gloucester seront les autres adversaires que retrouveront l’USAP sur sa route.

Publicités

Vidéo : Les plus meilleurs moments de la Coupe d’Europe

Voici une petite vidéo très sympa des meilleurs moments de la Coupe Heineken 2013 proposée par le site internet RugbyVids qui s’est spécialisé dans le montage des moments forts des grandes compétitions internationales et nationales de rugby à XV. Je vous laisse apprécier ces magnifiques images.

Fortunes diverses pour les clubs français en coupes d’Europe

La dernière journée des matchs de poules aura lieu demain. Bien qu’on ne sache pas encore exactement le nombre de clubs français engagés en quart-de-finales ont peut avancer que la campagne européenne aura été fructueuse pour les Français. 

Montpellier a joué avec le cœur d’un club orphelin de son ancien entraîneur, le regretté Eric Béchu, décédé cette semaine. Le plus bel hommage que le club ait pu faire est bien cette première qualification en quart-de-finale de la Coupe d’Europe obtenue après une magnifique victoire (23-3) face à Toulon. Les Toulonnais devront attendre dimanche pour savoir si oui ou non, ils joueront leur quart-de-finale à domicile. Le RCT, qui vient d’accuser deux défaites en trois matchs, se trouve toutefois en ballottage favorable pour recevoir en quart, ce qui est bien sûr un avantage considérable. Clermont est le troisième club qualifié. Les Clermontois font encore mieux que le MHR et le RCT puisque le club auvergnat a remporté tous ces phases de poules. Non content d’être invaincu à domicile, les jaunards viennent d’aller arracher avec la manière leur troisième victoire à l’extérieur en allant s’imposer face à la franchise galloise des Scarlets de Llanelli sur le score de 29 à 0 ! Les Clermontois ont désormais la garantie de recevoir lors des quart-de-finales et se présentent désormais comme des favoris de la compétition phare européenne aux côtés des Saracens, des Harlequins et du RC Toulon.

Le Stade Toulousain pourrait imiter Clermont, Toulon et Montpellier, les Haut-Garonnais doivent réussir l’authentique exploit d’aller s’imposer au Welford Road chez les terribles Tigres de Leicester. Un match nul serait également suffisant à leur bonheur. Une défaite bonifiée pourrait offrir une place hypothétique de meilleur deuxième… Autant ne pas trop compter sur ce point de bonus défensif. Le match de demain entre les deux clubs qui a eux deux pèsent 6 titres de champions d’Europe vaudra son pesant d’or !

Le Racing et Castres bien qu’ayant tous les deux fait une campagne européenne plus qu’honorable sont désormais éliminés de toute compétition continentale. Tarnais et Franciliens pourront se concentrer sur le Top 14. En effet, les deux clubs sont toujours dans la course aux phases finales.

Enfin Biarritz bien qu’éliminé de la grande Coupe d’Europe après sa défaite à domicile face aux Harlequins pourra se consoler en jouant les quarts du Challenge européen. En effet, ils se sont qualifiés in extremis après la défaite surprise des Saints de Northampton à Glasgow.

Le BO pourrait retrouver un autre club français puisque l’USAP, qui termine première de sa poule devant les Worcester Chiefs, s’est qualifié pour les quarts du Challenge européen. Le Stade français s’est également qualifié après sa victoire lors du match délocalisé à Valencienne face aux London Welsh mais aura la difficile tâche de jouer son quart-de-finale à Bath.

Coupe d’Europe : Toulon écrase les Anglais de Sale

Le RC Toulon a écrasé les Anglais de Sale (62-0), dimanche, au stade Mayol, lors de la 4e journée de Coupe d’Europe. Les hommes de Bernard Laporte, qui s’étaient déjà imposé à Sale (17-6), il y a une semaine, ont réalisé un véritable festival offensif en marquant pas moins de neuf essais.

Les essais ont été inscrits par Orioli (31e), Michalak (37e), Van Niekerk (46e, 67e), Kubriashvili (51e), S. Armitage (58e), D. Armitage (62e), Wulf (76e) et Smith (80e). Auteur d’un match plein, l’international français Frédéric Michalak a en outre réussi sept transformations et une pénalité.

Avec ce quatrième succès en autant de matches, les coéquipiers de Frédéric Michalak ont fait un grand pas vers les quarts de finales. Le club toulonnais signe sa plus grosse victoire de la saison et fait toujours partie des favoris pour finir dans les quatre meilleurs premiers de poule et ainsi recevoir en quarts de finale. Le RCT posède désormais 5 points d’avance sur son dauphin, Montpellier.

Montpellier conserve en effet la deuxième place du groupe après sa victoire, la veille, avec le bonus offensif face aux Cardiff Blues (34-21), au stade Yves-du-Manoir, et garde ainsi un espoir de qualification pour les quarts de finale.  les Anglais de Sale qu’il a déjà battus (17-6) il y a une semaine en Angleterre.

Castres, qui s’est imposé de justesse, dimanche face à Glasgow (10-8), préserve aussi ses chances de qualification pour les quarts de finale en visant une des meilleures deuxièmes places dans un groupe dominé par les Irlandais de l’Ulster.

EXPLOIT DE CLERMONT

Samedi, les Clermontois avaient aussi réalisé une grosse performance en s’imposant sur la pelouse des champions d’Europe en titre. Les Français ont battu, à Dublin, les Irlandais du Leinster (28-21), triple vainqueur de la Coupe d’Europe (2009, 2011, 2012).

L’international français Wesley Fofana a inscrit le seul essai des Clermontois alors que le demi de mêlée Morgan Parra a multiplié les pénalités.

« Tout le groupe est content. Depuis le temps qu’on perdait ici, ça fait plaisir. Ladéfense et le fait de pouvoir tenir le ballon pour les mettre à la faute ont fait la différence « , a réagi le buteur clermontois après la rencontre.

Grâce à ce quatrième succès en autant de matches, les Clermontois confortent leur première place en tête de leur poule et compte désormais huit points d’avance sur leur adversaire du jour et ont déjà un pied en quart de  finale de la compétition.

Les Irlandais devront, eux, cravacher pour espérer décrocher une place de meilleur deuxième et ne pas subir l’humiliation d’une sortie prématurée, en rendant une copie parfaite face à Llanelli puis Exeter. Ces deux équipes se sont affrontées samedi, au profit des Anglais, vainqueurs (30-20) sur leur terrain.

FAUX-PAS DU STADE TOULOUSAIN

La 4e journée a aussi été marquée par le faux-pas du Stade toulousain sur le terrain des Ospreys (17-6), à Swansea,  au Pays de Galles. Les hommes de Guy Novès, brouillons et en panne totale d’inspiration, n’ont même pas décroché le bonus défensif face à une équipe galloise valeureuse et dynamitée par sa charnière Fotuali’i-Biggar.

Les Toulousains (13 points) cèdent du coup la tête de la poule 2 à Leicester (14 points), qui l’a emporté sur le fil à Trévise (14-13). La « finale » de la poule lors de la dernière journée (18-20 janvier) en Angleterre entre les Tigers et les Rouge et Noir s’annonce explosive. Auparavant, il faudra aux Stadistes engranger un maximum de points contre Trévise, un vrai défi au vu des performances très honorables des Italiens.

Source : Le Monde Sports