L’Australie gâche les adieux de Shane Williams !

Dernier essai de Shane Williams avec le Pays-de-Galles, salut l'artiste !

L’Australie a quelque peu gâché la fête d’adieu de Shane Williams, en l’emportant 24 à 18 contre le pays de Galles, samedi en test-match de rugby au Millennium Stadium de Cardiff, devant plus de 60.000 spectateurs qui ont toutefois pu applaudir le 58e essai de l’intenable ailier.

Pour son dernier match sous les couleurs du XV du Poireau, après 87  sélections, le lutin de 34 ans n’a pu prendre sa revanche sur les Wallabies,  vainqueurs il y a un mois et demi en Nouvelle-Zélande du match pour la 3e place  du Mondial-2011 (21-18).Il a toutefois terminé sur une bonne note, avec cet essai en coin dans les  dernières secondes de la partie, pour porter le record gallois à 58  réalisations. « Je suis désolé que nous n’ayons pas pu gagner », a déclaré Williams, au  bord des larme. « Chaque fois que je portais ce maillot, c’était une sensation incroyable. C’était les meilleurs moments de ma vie. J’ai été un privilégié, j’ai eu vraiment beaucoup de chance. »

Larges vainqueurs des Barbarians britanniques la semaine passée à Twickenham (60-11), les Wallabies peuvent désormais souffler après une année 2011 marquée par une victoire dans le Tri-Nations et une médaille de bronze douce-amère au Mondial. Samedi, la partie a mis cinquante minutes à se décanter. La première période, achevée à 6-3 en faveur du pays de Galles, avait été marquée par de nombreuses approximations de part et d’autres.

Carton jaune fatal

L’exclusion temporaire de l’arrière Leigh Halfpenny (50e) pour un plaquage sans ballon sur James O’Connor, titularisé à l’ouverture, sonnait le début des problèmes pour le XV du Poireau. Le demi de mêlée Will Genia franchissait alors le rideau gallois pour le premier essai (51), imité six minutes plus tard par Turner, en coin. Dans la foulée, Barnes, bien servi par Samo, ajoutait le 3e essai et permettait à l’Australie de mener 24-6, grâce aussi à la régularité au pied d’O’Connor.

Les Gallois, privés de plusieurs cadres – Alun-Wyn Jones, Adam Jones parmi les avant, James Hook, Lee Byrne et Mike Phillips chez les trois-quarts – réagissaient toutefois par leur ouvreur Rhys Priestland (21-11, 66e). L’essai de Shane Williams arrivait ensuite trop tard pour espérer rejoindre les Wallabies.

Publicités

Votez pour le plus bel essai international de l’année 2009 !

Décidemment ! Nous sommes en pleine période des récompenses. Après le traditionnel Oscar Midi-Olympique, les IRB Awards, l’International Rugby Board en association avec l’IRPA (International Rugby Player Association) vous propose cette fois de voter pour le plus bel essai international de l’année 2009.

Les modalités sont très simples, en lançant les vidéos vous aller assister à une sélection de 15 essais, chacun est numéroté. Il vous suffira donc d’envoyer à cette adresse votetry@irb.com le numéro de l’essai qui est à vos yeux le plus beau de l’année 2009. Vous avez jusqu’au 31 décembre pour envoyer votre vote. Le gagnant sera connu dès le mois de janvier 2010. Le blogue rugbydump.com, sorte de bible en ligne du rugby dont mes lecteurs les plus fidèles savent qu’il s’agit pour moi d’une source permanente d’inspiration,  vous à mis ces 15 essais sur deux vidéos youtube que vous trouverez ci-dessous.

Le panel des essais comprend : trois essais des tests de juin, trois des tests du mois de novembre, trois de la tournée des Lions britanniques, trois des Tri Nations Series et encore trois du Tournoi des Six Nations. La surprise du chef vient de la nomination de l’essai du Russe Alexander Yanyushkin lors du test entre la Russie et l’Uruguay.

Selon Bernard Lapasset, président de l’IRB, le vote s’annonce d’ores et déjà très serré.

La France et la Nouvelle Zélande sont les deux nations les plus représentées avec trois essais chacune. Ce qui n’est pas une surprise pour les amateurs de beau jeu tant ces deux équipes sont devenues mythiques pour la qualité de leur jeu offensif. Le Gallois Shane Williams et l’unique joueur à être nominé deux fois, une fois avec le Pays-de-Galles une seconde fois avec les Lions britanniques.

On peut regretter toutefois l’absence totale d’essais d’avants : Ici que des courses folles, des cadrage-débordement, et des passes à l’aveugle ou volleyées !  Mais hélas, pas de cocotte. C’est dommage.

Alors qui succèdera à l’œuvre conclue par l’Irlandais Brian O’Driscol, lauréate du plus bel essai de l’année 2010 ? C’est à vous de décider !

1 Berrick Barnes | 2 Lee Byrne | 3 Gonzalo Comacho
4 Jaque Fourie | 5 Imanol Harinordoquy | 6 Jamie Heaslip
7 Cedric Heymans | 8 Rob Kearney | 9 Ma’a Nonu
10 Isaac Ross | 11 Shane Williams | 12 Alexander Yanyushkin
13 Vincent Clerc | 14 Shane Williams | 15 Mils Muliaina

Essais n°1 à n°10

Essais n°11 à n°15