Le Stade français : Il assure !

Le MMArena recevra un match de Top 14 Orange lors de la 21ème journée : Stade français vs. SU Agen

La décision du Stade français de délocaliser lors de la 21ème journée de Top 14 Orange son match face à Agen à la MMArena de la ville du Mans et d’ores et déjà très critiquée sur la toile. De mon côté je préfère saluer encore le courage du club parisien qui, dans la continuité de ce que proposait déjà Max Guazzini, a encore une fois tout compris au sport pro. Acculé au Stade Charléty les Parisiens capables d’attirer près de 80 000 spectateurs au Stade de France multiplie les mauvaises performances dans cette enceinte coincée près du périf’ et initialement prévue pour les compétitions d’athlétisme. Peu importe ! Le Stade français, fidèle à son image, a décidé d’aller de l’avant. Le match se jouera dans la ville du Mans qui dispose depuis quelques mois d’un magnifique stade ultramoderne. Premier stade français à avoir eu recours à la technique du nommage. Le comité du Pays-de-Loire est actuellement en plein boom (+50% d’effectif ces dernières années) et dispose de 38 clubs et de plus de 8 000 licenciés ! Si le club invite tous les enfants des écoles de rugby de toutes les villes se trouvant en proximité du Mans (Angers, Laval, Tours, Alençon, Chartres, etc.) le succès populaire sera assuré. Je prends même le pari que le Stade français ne sera pas très loin de remplir les 25 000 places du stade. Le Top 14 possède la une formidable opportunité de toucher des gamins qui n’ont pas l’habitude de voir du rugby de haut niveau. Avec ses délocalisations au Stade de France, le club parisien a acquis une véritable notoriété nationale et ne doutons pas que cette première en province sera un succès pour peu que le Stade français utilise les mêmes ingrédients que ceux utilisés dans l’enceinte dionysienne. De plus cette affiche entre Aquitains et Franciliens ne devrait pas être sans enjeu car les deux clubs sont en confrontation directe pour les places qualificatives.  A un moment ou le rugby semble accuser un peu le coup après avoir connu une croissance exponentielle 15 années durant, cette décision me semble tout à fait salutaire pour notre sport. J’espère que le Stade français saisira d’autres opportunités les saisons prochaines, avec pourquoi pas un beau match (pour une réception de Clermont ou de Toulon par exemple) au futur grand stade de Lille-Métropole ?

Publicités

Et voici le Stade Français Rugby Tour !

Le débat tenant lieu au Conseil de Paris sur la construction d’un nouveau Stade Jean Bouin à Paris fut houleux. La majorité de gauche (Parti Socialiste, PC) y était largement favorable, la droite républicaine (UMP), elle, y était radicalement opposé considérant que ce n’était pas au contribuable de payer un stade flambant neuf pour un club professionnel. Va, alors, commencé une série de travaux pour la création d’un stade de 20 000 places complètement dédié au rugby. Un seul problème, et de taille, le Stade Français se retrouve donc SDF. Lors, de la dernière conférence de presse de Max Guazzini a annoncé au quotidien Aujourd’hui Sport qu’il souhaitait mettre en place un « Stade Français Rugby Tour » histoire de populariser un peu plus son club, et donc l’ovale, dans le Nord et dans l’Est de la France. Les habitués de Jean Bouin l’auront sans doute remarqué, pour chaque match du Stade Français nombreux sont les bus de supporters immatriculés dans des départements de ces régions. L’équipe jouerait quatre de ses plus gros matchs au Stade de France, éventuellement au Parc des Princes (en dehors de la saison de Ligue 1), mais aussi aux stades Saint-Symphorien de Metz, Felix Bollaert de Lens, Marcel Picot de Nancy, la Meinau à Strasbourg. Même si cela pose des problèmes évident pour les joueurs parisiens qui seront constamment en déplacement, un peu comme des étoiles du rock en tournée, et qui risquent de connaître un grande coup de fatigue, je ne peux qu’approuver une telle initiative qui vise au développement du rugby dans les contrés les plus reculées de l’Ovalie. La plupart des stades de football concernés peuvent accueillir, pour la plupart, entre 20 000 et 25 000 spectateurs (plus de 40 000 pour Lens) ce qui constitue un chiffre idéal,ni trop grand ni trop petit. On ose espérer que LNR et FFR se joindront ont projet, en assurant la promotion ou en invitant les jeunes des écoles de rugby de chacune de ces régions a venir accompagnés par leurs parents, frères et sœurs, cousins, cousines, oncles,tantes, etc. On peut compter sur Max Guazzini pour assurer la promotion et le spectacle (Pom Pom Girls, feu d’artifice, karaoké géant, etc.). Cette décision intervient justement au moment ou la commission Philippe Séguin propose une remodelation complète du parcs des stades français, afin que la France puisse bénéficier des mêmes infrastructures que ces voisins allemand, italien, britannique et espagnol. Cette remodelation prévoit la construction de 4 nouveaux grands stades à Lyon, Strasbourg, Lille et Nice. L’idée principale et de favoriser la candidature française pour l’Eurofoot 2016, mais cela devrait aussi permettre à la FFR d’organiser des matchs des Bleus dans des régions trop lontemps laissés en jachère. Reste à savoir si après ce « Stade Français Rugby Tour » le nouveau Jean Bouin ne sera pas trop petit avec ses 20 000 places ?

 

Le futur Stade Jean bouin aura une capacité de 20 000 places