Finale Top 14 : 2012 rime avec Toulouse !

Combien de bouclier pour Toulouse ? On ne les compte même plus !

Toulouse gagne le bouclier de Brennus en battant en finale un Toulon très accrocheur (18-12), un match où les défenses ont prit le dessus et où la différence s’est fait au pied.

Trois minutes. C’est le temps interminable qu’ont passé les Toulonnais à un mètre de l’en but de Toulouse. La sirène avait retenti, et les gros de la rade poussaient. Toulouse sortaient les barbelés mais voyait le RCT progressé 10 cm par 10 cm. Mais Toulon finissait par faire un en avant et Toulouse remportait le Brennus tant convoité. Trois minutes comme une métaphore de cette finale tendue, défensive mais terriblement intense.
Avant cette fin de match intense, se sont les buteurs qui s’affrontaient dans un duel de snipers. McAlister et Wilkinson ne se lâchaient pas d’une semelle, enchainant les coup de pieds parfaits. Ratant chacun, aussi, deux drops face au poteau. Mais Wilkinson, puis Lapeyre manquaient deux pénalités à plus de 50 mètres, quand McAlister en passaient deux faciles. La différence se faisait là. Elle se faisait aussi sur le carton jaune reçu par Kubriashvili après de multiples mêlées écroulées. La faute sans doute à une trop grande fatigue après avoir joué toute les minutes de la phase éliminatoires puisque sans remplaçants.
Il ne restait plus qu’à Wiliam Servat à aller soulever le bouclier de Brennus pour son dernier geste de rugbymen.

Source : Metrofrance.com

Publicités