MARCOUSSIS — Les titularisations du 3e ligne Julien Bonnaire et de l’ailier Benjamin Fall sont les deux seuls changements opérés par les entraîneurs du XV de France pour défier le pays de Galles, vendredi à Cardiff lors de la 3e journée du Tournoi des six nations.

Benjamin Fall (20 ans, 2 sélections), qui n’était pas dans le groupe présent au Centre national (CNR) de Marcoussis, a été préféré au Clermontois Julien Malzieu, qui sera remplaçant, pour pallier le forfait de Vincent Clerc, insuffisamment remis de son entorse à la cheville gauche contractée le 13 février lors de la victoire (33-10) contre l’Irlande.

Clerc « s’est testé ce matin et on pense que le peu de temps qu’il nous reste d’ici le match ne va pas lui permettre d’être certain à 100% de son potentiel », a expliqué l’entraîneur Marc Lièvremont.

« Benjamin a réussi un bon match avec son club (Bayonne) ce week-end. Il était logique de le revoir. Julien (Malzieu) joue exclusivement à gauche. Par rapport aux repères défensifs, il nous paraissait compliqué de le faire débuter sur un côté qu’il ne connaît pas », a-t-il ajouté.

En troisième ligne, le Clermontois Julien Bonnaire (31 ans, 49 sélections) remplace Fulgence Ouedraogo, blessé au mollet droit. « Il nous paraissait tout à fait logique que Julien démarre le match à la place de Fulgence, compte tenu du rythme et de l’intensité qu’il risque d’y avoir à Cardiff », a poursuivi Lièvremont.

Un autre Clermontois, Alexandre Lapandry (1 sélection), sera remplaçant. « Il y avait deux profils différents, Louis Picamoles et Alexandre Lapandry. On a préféré, en terme de +coaching+ gagnant, un joueur dynamique, plus plaqueur et coureur plutôt que la puissance de Louis », a expliqué l’entraîneur français.

Le reste de l’équipe est intégralement reconduit, avec le cinq de devant, la charnière Parra/Trinh-Duc et la paire de centres Jauzion-Bastareaud inchangés. Jean-Baptiste Poux remplace Sylvain Marconnet, blessé, au poste de pilier remplaçant et le Racingman Clément Baïocco, convoqué samedi, sera le « 23e homme. »

Lièvremont a ensuite vivement réagi à une question sur l’absence de Louis Picamoles et de son éventuel lien avec « l’affaire Bastareaud », quand le centre parisien s’était dit victime d’une agression lors de la tournée estivale en Nouvelle-Zélande avant de se rétracter sous la pression de la police néo-zélandaise et d’affirmer avoir heurté la table de nuit de sa chambre d’hôtel.

« J’ai des échos que certains d’entre vous s’imaginent qu’on est au courant d’une bagarre entre joueurs. Je maintiens, je continue à dire huit mois après qu’il n’en est rien. Je mets ma main à couper qu’il n’y a pas eu d’histoires entre les joueurs ce soir-là, même si la dernière version de Mathieu peut laisser sceptique, je le comprends, je le conçois », a-t-il affirmé, visiblement agacé.

Composition du XV de France :

Poitrenaud (Stade Toulousain) – Fall (Bayonne), Bastareaud (Stade Français), Jauzion (Stade Toulousain), Palisson (Brive) – (o) Trinh-Duc (Montpellier), (m) Parra (Clermont) – Bonnaire (Clermont), Harinordoquy (Biarritz), Dusautoir (Stade Toulousain, cap.) – Papé (Stade Français), Nallet (Racing-Métro) – Mas (Perpignan), Servat (Stade Toulousain), Domingo (Clermont)

Remplaçants : Szarzewski (Stade Français), Poux (Stade Toulousain), Pierre (Clermont), Lapandry (Clermont), Michalak (Stade Toulousain), Marty (Perpignan), Malzieu (Clermont)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s