Super Rugby : Qui succédera au Chiefs ?

Le Super Championnat de l’hémisphère sud, alias Super Rugby ou bien encore Super 15 vient de reprendre ses droits. Depuis deux ans la formule laisse la part belle aux rencontres entre équipes issues d’une même nation, histoire de faire mousser un petit peu une compétition qui avait tendance à devenir plate. Ce weekend deux rencontres entre formations australiennes ont été proposées pour ouvrir ce 15ème Super Rugby. Champions 2011, les Reds de Quade Cooper se sont assez lourdement inclinés (24 à 6) face à l’équipe de la capitale Camberra, les Brumbies menée par le capitaine des Wallabies David Pocock. Les deux petites dernières franchises créées Les Melbourne Rebels et la Western Force se sont retrouvées à l’AAMI Park de Melbourne pour une victoire des locaux 30 à 23.

Vendredi prochain, les autres équipes rentreront dans la danse. Nous garderons un œil sur la prestation de la dernière formation à intégrer ce super championnat intercontinental : Les Southern Kings. La formation sud-africaine est promise à l’enfer ! De nombreux observateurs l’annonce déjà comme la future bonne dernière de ce championnat. Le jeune français Virgil Lacombe désireux de trouver du temps de jeu a signé un contrat d’un an avec les Kings. Il retrouvera à Port-Elizabeth son ancien camarade de club l’Argentin Nicolas Vergallo.

 

Publicités

Super 14 : Les plus beaux essais de la 4ème journée

Bien sûr, les aigris me diront que les défenses ne sont pas bonnes, que les zones de rucks sont moins disputés que dans le nord, que les pom-poms girls ne valent pas celles de la NBA. Mais pour les amateurs de rythmes, de belles passes, et pour ceux qui sont fatigués de voir les ailiers en manque de créativité qui se débarrassent de la balle en bout de ligne, je vous propose cette vidéo :

Entre notre Top 14, dont la qualité n’est plus à prouver mais qui laisse parfois à désirer et le Super 14 paradis de la balle à l’aile. Il y a sans doute un juste milieu. Non ?

Un Super 14 : fou, fou, fou !!!

Loin des terrains gras et boueux de l’hémisphère nord, du jeu défensif des équipes européennes, des ailiers du vieux continents qui se débarrassent de la balle au pied, espérant le bon rebond. Le Super 14, est lui, parti sur les chapeaux de roues ! On en veut pour preuve le match complètement incroyables entre les Lions et les Chiefs qui s’est terminé sur le score invraisemblable de 72 à 65 pour la franchise néo-zélandaise. Si le grand public semble apprécier ce jeu tout à l’offensive, les spécialistes seront plus sceptiques : il suffit d’aller voir les statistiques des placages manqués, pour comprendre. serait-ce là les premières influences du rugby à 7 dans le monde du quinze ? C’est une vraie question, et seul l’avenir nous répondra. En attendant le blogue de Mister Rugby vous propose les plus beaux essais de cette troisième journée de Super 14.

Toujours Super ?

Match entre les ACT Brumbies et la Western Force

L’année 2010 sera la dernière année du Super 14. Que les nostalgiques du « Super Rugby » se rassurent, il sera remplacé illico par un Super 15. Mais au-delà du fait qu’une quinzième franchise, les Melbourne Rebels, viendront rejoindre cette compétition ce changement de nom indique surtout une profonde restructuration d’une compétition qui était en sérieuse perte de vitesse. En effet, ce rugby-là n’attirait plus grand monde. Et s’il n’y avait pas eu ce règlement conservateur et protecteur de ne pas sélectionner en équipe nationale les joueurs parti dans les championnats français et anglais, nul ne doute que ce Super 14 n’aurait été rien d’autre qu’un vulgaire tournoi de seconde zone. A partir de l’année prochaine, le Super 15 devient plus qu’un simple tournoi interprovincial, il se transformera vraisemblablement en un véritable championnat franchisé. Fini donc le temps où les équipes s’affrontaient en match ‘aller’. Désormais les équipes seront réparties en trois conférences de cinq franchises, une par pays. Ce qui aura pour effet, de multiplier les rencontres entre équipes d’une même nation qui entretiennent entre elle de vieilles rivalités. Voilà qui devrait faire revenir du monde dans les stades. Chaque pays aura donc 5 formations, ce qui est on ne peut plus juste pour l’Australie, victorieuse de deux Coupe du Monde. Reste au Melbourne Rebels à se faire une place sous le doux soleil du Victoria et ça ne sera pas chose facile. Car Melbourne est la ville du footy. LE sport national, bien plus populaire que le rugby dans tout le sud et l’ouest australien (Melbourne, Adelaïde, Perth). Néanmoins, un club de rugby à XIII les Melbourne Storms a réussi à s’y faire une place. Toutefois, il reste très discret aux côtés des dizaines de clubs de l’AFL (championnat de footy) que l’on retrouve à Melbourne. Derrière, le treize et le footy le rugby n’est certes que le troisième sport australien. Cependant, le quinze jouit d’un élan mondial ce qui n’est pas le cas de ces rivaux. Ainsi, en implantant une cinquième franchise australienne à Melbourne, la SANZAR a finement joué.

Ce tournoi 2010 sera donc, celui de la transition. La bataille pour le titre entre les Bulls et les Crusaders qui ont remporté à eux deux les cinq derniers tournois devrait faire rage. Mais la grande question reste de savoir si le futur Super 15 pourra, malgré la concurrence financière du Top 14, redevenir la NBA du rugby ?